Travaux printaniers pour un réveil en beauté!



Les journées s’allongent, les merles d’Amérique sautillent sur le gazon et votre centre de jardin a rouvert ses portes, c’est enfin le printemps! Impatient d’effacer les dernières traces de l’hiver, vous voilà prêt à redonner à votre environnement son air de jeunesse. Voici quelques soins esthétiques et pratico-pratiques à appliquer dès le réveil de la nature!


 

PROTECTION UV


En avril, ne te découvre pas d’un… filet de protection! Enfin presque. Bien qu’il soit temps de retirer les protections hivernales qui enveloppent vos plantes, sachez que, tout comme nous, arbres et arbustes sont sensibles aux coups de soleil. Une journée nuageuse ou légèrement pluvieuse s’avère idéale pour retirer toile géotextile et jute. Il faut toutefois garder à l’esprit qu’une tempête tardive pourrait pointer son nez en avril et endommager vos plantes. Demeurez vigilant avant de retirer les filets!


 

TRAITEMENT À L’HUILE DE DORMANCE


Tôt au printemps, avant que les bourgeons n’éclosent, un traitement à l’huile dormance est fortement recommandé, notamment pour les arbres et arbustes fruitiers, de même que pour certains arbustes dont les jeunes feuilles se font bouffer jusqu’à la nervure. Pas joli à voir!


Pour éviter un désagrément printanier, il suffit d’appliquer une solution faite d’un mélange d’huile de dormance et de bouillie soufrée. L’huile contribue à recouvrir et asphyxier les insectes qui hivernent sur l’écorce, alors que la bouillie soufrée vient prêter main-forte comme fongicide et acaricide. Un méchant super duo!


Voici notre recette offerte dans deux modes d’application, soit avec pulvérisateur ou via Dial-Spray que l’on fixe au bout du boyau d’arrosage.

IMPORTANT! L’application doit être suivie de 48 heures sans pluie et sans gel! Surveillez la météo ou consultez notre page Facebook pour nos avertissements de risque de gel, ainsi que les meilleurs moments pour effectuer votre traitement. N’oubliez pas de bien rincer vos outils de travail avant de les ranger.


 

BILAN DE SANTÉ


Par une belle journée de printemps, profitez-en pour faire le tour de votre propriété, histoire de dépister les méfaits de l’hiver, branches cassées, tronc fendu, pelouse spongieuse et jaunie (eh! oui, les vers blancs) et autres dégâts. Bien des petits bobos nécessiteront une intervention mineure. Pour les plus gros, les jamais vus ou incertains, on n’hésite pas à faire appel à son centre de jardin… avec photo à l’appui.


Oh! surprise, durant votre inspection vous aurez sans doute le plaisir de voir poindre les premières fleurs du printemps, ravissant résultat des bulbes plantés en septembre.



 

ON NETTOIE


Si ce n’est déjà fait l’automne dernier, on ramasse le feuillage mort des vivaces, lequel aura considérablement réduit de volume en raison du gel. Fin avril, les vivaces sont aussi prêtes à être relocalisées, divisées et partagées avec la famille ou des amis!


Côté jardin d’eau, on élimine les végétaux morts à l’aide d’une puisette. Et hop! on démarre la pompe tout en ajoutant les bactéries nécessaires au contrôle des algues et à la bonne santé de la microflore.


 

ON TAILLE


Les rosiers auront probablement besoin d’une taille printanière, alors que les arbres et arbustes s’accommoderont d’une taille d’entretien ou de formation. Vous trouverez plusieurs techniques de taille sur notre chaîne YouTube, ainsi que bien d’autres informations sur notre blogue La taille des arbres et arbustes en toute simplicité!



 

ON EXFOLIE


Lorsque le fond de la pelouse est sec, un bon déchaumage s’impose. On en profite pour affûter la lame de la tondeuse, trop souvent négligée, et tout ce qui coupe, incluant pelle, sécateur, cisailles et demi-lune. Consultez notre blogue Le gazon passe à table! pour plus d’infos.


Plus que tout, on profite du retour du beau temps et de la chaleur pour apprécier le simple plaisir de jouer et se retrouver dehors, tous ensemble! Bon printemps! Bel été!